www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES INSTANCES PARITAIRES  / CAPD  / CAPD : Compte-Rendu et Déclarations du SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
octobre 2008

CAPD du 17 octobre Formation continue

SNUipp/FSU CAPD du 17 octobre Formation continue (ci-joint les collègues partant en stage)

Déclaration liminaire du SNU

Madame l’Inspecteur d’académie,

Nous sommes très inquiets car nous notons une dégradation dans le traitement des situations individuelles des personnels en difficulté. Vous répondez sans réellement prendre en compte la réalité professionnelle et personnelle des collègues. Ce qui conduit à des réponses inadaptées qui les placent dans des souffrances intolérables.

Or dans ce département depuis plusieurs années, un travail commun (délégués du personnel, administration, assistantes sociales, médecins, Mgen) a été mené afin d’essayer de répondre au mieux à la difficulté des collègues.

Cette réflexion était animée par un souci partagé de mettre en place les conditions permettant une reprise rapide du travail. C’est en ce sens que les aides possibles ont été listées dont l’accompagnement par les circonscriptions et par l’inspecteur d’académie.

D’ailleurs les premiers retours de l’activité du réseau PAS (Prévention, Aide et Suivi) nous ont surpris par la dureté du jugement extérieur porté sur l’Education nationale et la façon dont elle traite ses agents.

Les carences et dysfonctionnements du système éducatif ( pas de médecine du travail, manque de personnels spécialisés, insuffisance de la formation professionnelle, vacances des postes de direction, remplacement aléatoire, surcharge des effectifs ...) placent d’autant les collègues dans des situations professionnelles très difficiles et vous en êtes comptable.

Or, au vu de vos décisions prises ces dernières semaines, nous ne pouvons que constater notre entier désaccord autant sur la forme que sur le fond.

Toute situation se doit d’être traitée dans le respect des droits et devoirs de chacun et ce, de façon humaine. N’a-t-on pas créé, à l’instar des entreprises privées, des directions de ressources humaines dans notre fonction publique ? A quoi sert un dispositif d’aide si l’administration ne fait pas sa part ?

Pensez-vous, Madame l’Inspecteur d’académie, que si vous continuez à traiter les situations ainsi, vous concourrez à un fonctionnement serein des écoles, des équipes et du service public d’éducation ?

C’est ce que nous dirons dans les rues parisiennes Dimanche.


FORMATION CONTINUE Déclaration liminaire (suite)

Un constat rapide montre que l’insuffisance et le détournement des moyens, la gestion à flux tendu entament toujours un peu plus la part de formation continue alors que les besoins se multiplient et se diversifient.

La mise en place des stages filés entraîne la disparition de stage R3 pour les titulaires. Mais c’est peut-être pour nous habituer à une disparition totale de ce type de stages qui concernaient tous les personnels du départementaux.

D’autres R3 sont utilisés pour des formations initiales obligatoires (direction d’école, T1 et T2), alors qu’ils ne devraient pas être décomptés sur la formation continue.

Les stages à public ciblé, désigné ou localisé avec parfois un contenu très précis font près de 80% de l’offre.

La diminution de l’offre départementale de stages est compensée par une multiplication de stages d’écoles dans les circonscriptions. Cela ne nous paraît pas normale, ces types de stages sont complémentaires mais ne devraient pas être à la place de.

Concernant la maternelle, un seul stage de proposé alors que la demande est forte (79) et que c’est le stage le plus demandé.

Sur plus de 2000 collègues, seuls 232 collègues ont demandé un stage soit 12% et 73 n’obtiennent rien soit 31,5%. et 13 ont un avis défavorable,

8 stages incomplets sur 14 stages ce qui correspond à 103 places vacantes.

Force est de constater que l’offre de formation continue ne fait plus recette.

Serait-ce à dire que la formation continue n’intéresserait plus les collègues ou doit-on se poser la question d’une déconnexion réelle entre les contenus et la formation professionnelle, d’une inadaptation des modalités de formation ?

Lors du conseil de formation préparatoire à l’élaboration du PAF 2008, le SNUipp/FSU 86 avait déclaré notamment dans son propos liminaire :

« Convenons-en, notre institution toujours prompte à nous rendre responsables des mauvais résultats des élèves, ne se donne guère les moyens de nous rendre plus efficaces.

De livre vert en livre blanc, d’observations en constats, de réformes en caprices, on parle si fort d’évaluation et si bas de formation, qu’il nous est difficile de comprendre qu’il y a un quelconque respect pour ceux « qui font avancer l’école »...

----

Sur la demande du Snuipp, au vu des places disponibles dans certains stages, l’IA a accepté que des collègues puissent avoir plusieurs stages si cela ne dépassait pas un certain nombre de jours. Nous lui avons fait remarquer qu’elle ne prenait pas de risque avec des stages de 2 ou 3 jours !!!!

Le Snuipp a demandé qu’en cas d’annulation de stage faute de demande (cas des stages sur l’Europe) administration mette en place au moins un deuxième stage sur la maternelle étant donné que c’est le stage le plus demandé (79 demandes pour 15 places). L’IA étudiera la faisabilité de notre demande.(sous entendu si ça ne grève pas le budget).

- Concernant le stage"scolarisation des enfants sourds" (1 candidature pour 15 places) : nouvel appel à candidature sur l’ensemble du département avec une priorité aux circonscriptions Poitiers Est et Ouest.

- Concernant le stage"Scolariser des élèves présentant des déficiences intellectuelles" (8 candidature pour 15 places) : nouvel appel à candidature

- Concernant le stage "CP renforcé", pas assez de candidats correspondant à l’intitulé du stage : 3 groupes de 10 étaient prévus, deux seulement sont pleins. Le SNUipp a demandé à ce qu’un nouveau stage soit ouvert à tous les enseignants de CP des circonscriptions de Montmorillon et Poitiers Sud Vienne. L’IA a accepté notre demande après un long débat...Le SNUipp a demandé que les stages de fin d’année soient offerts à l’ensemble de la profession et non ciblés par niveau d’enseignement.

Situation de personnels

L’administration a commencé à refuser un stage à une collègue sous le prétexte qu’elle partirait à la retraite en septembre prochain. Le SNUipp a contesté cet argument et obtenu qu’elle ait son stage.

Deuxième situation : une collègue maître E s’est vue refuser un stage car elle était déjà super formée à l’enseignement différencié. Le SNUipp a fait remarquer d’une part que son capa-sh datait de 1996 et d’autre part que le socle commun était beaucoup plus récent. Le SNUipp a obtenu le gain de son stage.


Bilan de compétences : 20 demandes !

Le SNUipp s’est battu pour obtenir ce droit, mais ne peut que déplorer le nombre offert et les critères retenus. Le SNUipp a refusé de participer à ce simulacre de concertation. L’IA a fait le choix de privilégier les demandes des collègues en difficultés. Les représentants des personnels ont refusé de prendre part au choix des bénéficiaires. L’année prochaine, les collègues qui ont un projet professionnel seraient prioritaires.

Autrement dit : la loterie !

L’IA a fixé à 3 le nombre de bilans offerts pour l’année scolaire 2008-2009. Un quatrième peut être attribué selon la disponibilité budgétaire de la formation continue. Le coût d’un bilan est 750 € pour l’administration et 80 € à la charge du bénéficiaire.


Nomination sur les Postes à profil :

1/2 poste animation culturelle : Bruno Gachard

1/2 CRED Mignaloux : Isabelle Forget

Conseiller pédagogique EPS Poitiers Ouest : Marie Laure Villedary

1/2 projet fédérateur Loudun : aucune nomination

Enseignant référent : Dominique Bonnet

Direction du CMPP : Marie Dominique El Halloumi


Questions diverses

- Liste complémentaire

L’IA a refusé de répondre à une question simple du SNUipp :

Avez-vous fait une demande de recrutement auprès du rectorat ? 15 mn plus tard nous ne savions toujours pas si oui ou non l’IA a demandé des recrutements.

Conclusion : aucun recrutement prévu avant les vacances de la Toussaint

- Conditions d’exercice à temps partiel : l’arlésienne...

Le SNUipp a réclamé depuis plusieurs semaines que l’administration publie une circulaire définissant clairement les nouvelles conditions d’exercice pour les temps partiels. Elle n’est toujours pas finalisée, apprend-on...

N’oubliez pas de nous rejoindre,

le syndicat est un espace offert

pour intervenir, réagir, construire ....ensemble

nous écrire : snu86@snuipp.fr

nous appeler : 05-49-01-36-71

consulter notre site : http://86.snuipp.fr

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.