www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : METIER - ECOLE  / Maternelle 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
décembre 2008

Maternelle : Xavier Darcos s’excuse

Maternelle : Xavier Darcos s’excuse

"L’école maternelle est une véritable école, qui accueille la totalité des enfants de 3 ans : c’est bien pourquoi nous l’avons dotée d’un vrai programme d’enseignement ! Quand j’ai dit, en réponse à une question sur la scolarisation des enfants dès 18 mois, qu’il ne fallait pas confondre le métier d’enseignant à la maternelle avec celui de puéricultrice, certains y ont vu une remise en cause des maîtres de maternelle ; mais telle n’était pas du tout mon intention, et si je les ai blessés, je m’en excuse auprès d’eux !" Xavier Darcos a présenté ses excuses lors du débat sur le budget de l’éducation nationale au Sénat.

Le 3 juillet 2008, il avait déclaré en commission au Sénat : "Est-ce qu’il est vraiment logique, alors que nous sommes si soucieux de la bonne utilisation des crédits de l’Etat, que nous fassions passer des concours à bac + 5 à des personnes dont la fonction va être essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches ?"

Le 3 décembre, à propos de la scolarisation à deux ans, en réponse au sénateur PS Jean-Luc Fichet, Xavier Darcos a annoncé son intention de geler la situation. "La scolarisation des tous petits pose deux types de questions. D’abord, est-elle utile à l’enfant et permet-elle d’améliorer les résultats scolaires ? Je n’ai pas d’avis définitif sur le sujet car les multiples controverses n’ont pas permis de trancher le débat. En revanche, l’école maternelle a ses programmes et ses ambitions et la scolarisation des tous petits risquerait de modifier la nature même de cette école. En second lieu, que faut-il faire pour les enfants de 18 mois à 3 ans ?..." Dans l’attente de solutions collectives pour l’accueil des plus petits, le statu quo prévaudra… Il se situe ainsi en retrait par rapport au rapport Papon demandant la suppression de la scolarisation à deux ans. Saura-t-il pour autant résister à la tentation d’utiliser les crédits de celle-ci pour d’autres taches ?

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.