www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES INSTANCES PARITAIRES  / CTSD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
juin 2009

Compte-rendu du CTPD du 22 juin 2009

PDF - 29.5 ko

Déclaration liminaire FSU


SNUipp/FSU 86

Compte rendu du CTP du 22 juin 2009

Formation Continue

Compte tenu de la baisse importante du nombre de PE2 l’an prochain, ils ne seront que 40 (2 groupes de 20) l’offre de formation continue sera considérablement réduite, d’où une diminution forte du nombre de collègues pouvant prétendre à des stages.

Hors Stages à Public désigné , seuls 2x 2 jours de formation en Langues Vivantes, 4 jours sur l’ EDD, 4 jours sur la maternelle, 2x2 jours sur la géométrie seront offerts aux collègues. Si des brigadiers sont disponibles en mai, il serait envisager 2x 12 jours de formation pour enseigner l’anglais cycle 2 et 3, prioritairement là où il n’y a plus d’intervenant extérieur !

Avec ça le compte est bon : 40 jours de stages pour 150 collègues. Autrement dit en 14 ans, tout le monde aura eu entre 2 et 4 jours de formation soit à la fin d’une carrière une douzaine de jours !

Mais pour le Ministère, pas de problème : le relevé de conclusion sur la nouvelle organisation de la semaine (que nous sommes toujours fiers de ne pas avoir signé) s’annonçait comme un moyen supplémentaire d’avoir plus de formation continue . C’est chose faite : les 18H désormais de conférences pédagogiques seront comptabilisées comme formation continue. Tous les collègues auront toujours 3 jours de décomptés sur le quota de formation continue chaque année !

L’important c’est d’afficher du chiffre.

Les stages à l’offre seront également décomptés du Droit Individuel de Formation (DIF).

Mais nous attendons des éclaircissements car tout nous semble mélangé : et la formation continue englobe tout autant les stages T1, T2, les conférences pédagogiques et bien malin celui qui s’y retrouve. On pourrait comme M Jourdain faire de la formation sans le savoir.

Il a été acté :

*

De réduire le stage directeur à 5 semaines pour permettre des stages d’école, ou d’accompagnements de projets (action culturelle, par exemple). *

Que les stages d’une semaine dureront désormais 4 jours et demi pour tous avec stage le mercredi matin que l’on soit à 4 jours ou à 4 jours et demi afin d’harmoniser et ce, sur la base de 26H avec donc 1H de moins le vendredi. *

suite à la demande du SNUipp, le mercredi 9 Septembre sera libéré au profit du projet d’école : les équipes nouvellement constituées pourront s’approprier le projet et redéfinir leurs actions pour l’année et ceux qui auraient vu leur projet revenir avec la mention non conforme pour des raisons qui souvent échappent à l’équipe, pourront obtenir l’aide de Conseillers Pédagogiques pour parfaire le travail si besoin était.

AVS-EVS-ASSEDU

ASSEDU : non reconduction en 2009/2010 du dispositif "CP renforcés" : 27 dans le département. Fin d’un règne : à chaque Ministre, sa lubie qui trépasse quand il s’en va.

219 CAV en fin de contrat (dont 36 de plus de 50 ans qui bénéficient d’un dispositif dérogatoire) donc, 183 en fin de contrat.

La campagne de recrutement est lancée, nous souhaitons, a minima, qu’il soit fait un traitement humain afin que les EVS qui partent n’aient pas à croiser ceux qui arrivent.

Le SNUipp a dénoncé de nouveau l’introduction de la précarité dans les écoles en lieu et place de personnels formés et qualifiés : malheureusement, les directeurs transformés en employeurs voient aujourd’hui les effets pervers du système . Pour autant nous avons toujours été du côté des personnels qui ont fait les frais de cette politique déplorable et nous avons tenté de les aider au mieux. L’Etat n’a pas rempli son contrat de formateur et des démarches sont en cours pour demander réparation. S’il est nécessaire d’apporter une aide concrète aux directeurs, nous redisons que nous souhaitons que le gouvernement donne de vraies réponses à des vrais besoins. Nous savions malheureusement que les réponses apportées il ya quelques années n’étaient pas de nature à améliorer à terme la qualité du service public et l’aide à la direction avec la question des décharges des 4 classes reste entière notamment suite à la remise en cause des IUFM.

Quant aux EVS en aide aux enfants handicapés (ASEH), là encore nous pensons que ces enfants méritent un personnel qualifié et que ces personnels méritent la reconnaissance par une formation et une qualification.

On nous dit que l’Etat cherche des solutions pour maintenir les emplois d’AVS. Pourvu qu’il trouve....

Rythmes de la semaine scolaire

Pas de changement dans le département qui peut continuer à fonctionner à 4 jours ou 4jours et demi, selon.

Il n’est pas prévu de bilan de l’Aide Personnalisée, l’IA n’ayant pas reçu de consignes en ce sens. A-t-on peur en haut lieu d’un bilan négatif ?

Comme dit l’IA les évaluations suffiront à montrer si ça marche.

Dans la Vienne : même consigne que l’an passé les 60H continuent d’être consacrées au maximum au service des élèves, mais un temps d’organisation peut-être décompté conformément au texte.

CLIS :

Nous avons indiqué que le nouveau texte réaffirme le nombre de 12 élèves maximum qui doit être revu à la baisse pour des CLIS spécifiques (autisme, par exemple).

Nous serons autant attentifs aux situations qu’à l’accompagnement des personnels sur ces postes notamment lorsqu’ils ne possèdent pas de qualification.

CHS

Nous avons demandé la réunion du Comité d’Hygiène et de Sécurité conformément au texte d’autant qu’il aurait dû être saisi par l’Education Nationale lors de l’enlèvement de plaques d’amiante dans des classes de Poitiers où aucune analyse de l’air n’a été diligentée et où le principe de précaution n’a pas été appliqué dans une école concernée.

D’ autre part, il doit être fait un point sur l’évolution des pathologies inhérentes à notre métier.

CARTE SCOLAIRE

Nous avons évoqué des situations d’école qui nécessitent l’attention de l’administration voire des mesures immédiates.

L’IA en prend bonne note mais ne fera rien avant la rentrée.

Voici la liste des écoles pour lesquelles nous sommes intervenus :

RPI

Chenevelles-monthoiron

Maternelle

Fontaine le Conte

Lusignan

Primaires :

La Roche Posay

Thurageau

Saint Sauvant

Vicq sur Gartempe

Elementaires

Mermoz Poitiers

Vouillé

Lusignan

Vivonne

Coligny Cornet POitiers

Buxerolles Bourg

Neuville Ferry

ASH

Clis autiste Brassens Poitiers

Poste de psy sur secteur Pleumartin

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.