www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : METIER - ECOLE  / Directions d’écoles 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 avril 2010

Compte-rendu du CTPD du 01 avril 2010

L’Inspecteur d’Académie a ouvert le Comité Technique en revenant sur l’agression d’un de nos collègues (par un parent d’élève) survenu à l’école élémentaire Mermoz à Poitiers. L’IA renouvelle son soutien au collègue agressé, à l’équipe enseignante et dénonce un fait inadmissible, qui ne restera pas sans suite. Il appelle les collègues victimes d’incivilité à informer immédiatement leur hiérarchie pour que se mette en place la protection du fonctionnaire.

L’IEN de la circonscription s’est également déplacé pour marquer le soutien de l’administration à l’école.

Au nom des personnels, les représentants ont exprimé leur solidarité et apprécié le positionnement clair de notre hiérarchie.

Contexte de rentrée 2010 :

Face aux incertitudes en terme d’effectifs, l’IA annonce la mise en réserve de postes pour faire face :

· à l’arrivée prochaine de 300 militaires et leurs familles sur l’agglomération de Poitiers

· à la restructuration des écoles privées de Poitiers (des parents pourraient choisir de scolariser les enfants à proximité, dans le public).

· aux mouvements de population en 2ème couronne de Poitiers

Plusieurs fermetures interviennent de nouveau sur le Châtelleraudais et l’école en milieu rural est encore en première ligne (voir dans le sud-Vienne) : et l’on reparle de regrouper partout ou cela sera possible…

Constat de rentrée :

A partir de base élèves (mi-novembre) : 35 485 élèves (constat de rentrée 2009 : 35 209, avec l’ASH). Pour la rentrée 2010, les prévisions d’effectifs pour la Vienne sont de - 54 en maternelle (- 0,3 %) et de + 257 en élémentaire (+ 1,2 %).

La dotation est de 38 postes pour la Vienne, mais avec :

- 13 postes pris pour assurer les décharges à 4 classes,

- 9 postes pour les Rased surnuméraires,

- 5 équivalents temps plein (pour compléter les temps partiels),

- 3 postes pour congés formation,

- 2 postes d’adaptation (courte et longue durée),

- 4 x 0,25 (décharges IMF),

- 0,5 (OCCE) + 0,5 poste E Lakanal,

on arrive à 34 sur 38 ! Il reste donc 4 postes disponibles, que l’IA garde en réserve pour la rentrée.

L’IA a fait sa carte à moyen constant : pour une ouverture, il devait faire une fermeture. Total :

Ouvertures : 15, 25 +2 ASH +2 conditionnelles

Fermetures : 17 + 2 conditionnelles

Voir les mesures sur le site

Nous avons demandé des explications sur une décharge redonnée au Ministère (OCCE) car il nous semble que le ministère l’avait prélevée à la source. Nous nous interrogeons aussi au regard du texte sur les postes au titre des temps partiels qui devraient être compensés par l’Etat : autant de questions qui attendent des réponses.

Après une suspension de séance de plus d’une heure 1/2 ( !) pour une audience accordée à Jean-Michel Clément, maire de Mauprévoir et député de la circonscription de Montmorillon, d’élus locaux et de parents d’élèves qui venaient défendre l’école de proximité (dialogue de sourd d’après eux à l’issue de cet échange), l’IA a prononcé les mesures définitives.

Outre la défense des situations des écoles menacées de fermeture de classe, le SNUipp a demandé des ouvertures sur les écoles de :

- Fontaine le Comte : maternelle et élémentaire,

- Iteuil élémentaire
- Montamisé élémentaire
- Poitiers, Andersen élémentaire
- Poitiers, Jacques Brel élémentaire
- Poitiers, Paul Bert élémentaire, avec la probabilité de l’arrivée d’élèves du privé (St Anne/St Louis),
- Sommières du Clain pour un poste entier !
- Vendeuvre élémentaire,

Seule Iteuil s’est vue octroyer un poste.

Pour la première fois, les mesures de carte scolaire ont fait l’objet d’un vote séparé pour les mesures de fermeture et d’ouverture. Nous avons voté contre l’ensemble des mesures de fermeture proposées.

Plusieurs situations d’écoles ont été soulevées, en particulier en milieu rural où les effets de seuil (passage de 3 à 2 classes) ont des conséquences considérables.

Une fois de plus, nous avons souligné la difficulté du maintien d’un tissu scolaire de proximité, qui permette la scolarisation dans le cadre du service public, des enfants dans le Sud-Vienne. Nous avons exprimé une forte demande de réactivation du travail mené ces dernières années sur le schéma territorial pour analyser au mieux, les spécificités du milieu rural et de l’école. On bricole, année après année sans répondre aux questions de fond : comment anticiper les évolutions démographiques et économiques d’un secteur géographique pour préserver et développer l’école de proximité ?

 

3742 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.