www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : L’ACTUALITÉ 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 décembre 2012

Une stratégie numérique sans chiffres à l’appui

Vincent Peillon a annoncé jeudi 13 décembre sa stratégie 2013-2017 pour faire « entrer l’école dans l’ère numérique ». De nombreuses mesures sont annoncées pour permettre à la France de combler son retard mais aucune n’est chiffrée ni financée.

Le projet de loi d’orientation et de programmation de l’école intègre tout un volet dédié au développement du numérique dans l’enseignement. Vincent Peillon en a dévoilé la déclinaison jeudi 13 décembre en présentant sa « stratégie globale » pour la période 2013-2017 afin de « faire entrer l’école dans l’ère du numérique ». Le constat du ministre est simple, et déjà connu d’ailleurs, l’école française est mal lotie. Sa situation pourrait se résumer à ce seul chiffre issu des données de l’OCDE : elle est 24e sur 27 pour l’utilisation du numérique dans l’éducation selon l’étude Pisa. Un retard qui se traduit aussi bien en termes d’équipement, de raccordement au réseau, d’édition de contenus, de formation professionnelle, de pratiques.

 Des premières mesures en 2013

Des services numériques pour élèves, parents et professeurs, seront mis en place entre 2013 et 2017 : contenus pour apprendre l’anglais en primaire, sujets d’examens et corrections en ligne, démarches administratives dématérialisées, "campus numérique" et réseau social pour les enseignants, site web avec infos sur la vie scolaire dans les écoles, espaces numériques de travail, renforcement de la formation au C2I2E... A ce catalogue de mesures annoncées s’ajoute un calendrier. Le ministère crée un comité stratégique et un conseil du numérique éducatif. Il lancera en janvier une concertation avec les collectivités et espère à la rentrée 2013 mettre en place les premiers outils numériques de son plan*.

 Un plan non chiffré, non financé

Le problème est qu’aucune des mesures annoncées n’est aujourd’hui chiffrée, ni a fortiori financée. Le seul budget qui avait été prévu suite au plan Hollande était une enveloppe de 10 M€ en 2013 pour le développement de contenus numériques notamment avec le CNED. Pour le reste on aura compris que ministère entend solliciter les collectivités territoriales, la Caisse des dépôts et consignations, le Feder (Fonds européen de développement régional) ainsi que l’Union des groupements d’achat public. Négociations à suivre donc.

* Les mesures annoncées pour le primaire en 2013 : En janvier : mise en place d’un dispositif d’apprentissage de la lecture pour les parents d’élèves de CP et les jeunes enseignants, accessible sur education.gouv.fr et cndp.fr Au printemps 2013 : proposition d’une offre globale d’équipement et de maintenance avec un appui de l’État aux collectivités. Septembre 2013 : offre de services en ligne pour l’apprentissage de l’anglais, "School for kids", avec une déclinaison pour les enfants et une autre pour les profs. Collection de ressources numériques et de films d’animation pédagogiques en ligne sur les points clés du programme (règle de trois ou division en maths, accords en français...) Rentrée 2014 : mise en service d’un réseau social pour les profs, où ils pourront échanger et construire ensemble des contenus pédagogiques. Proposition d’une solution ENT (espace numérique de travail) clés en main avec soutien de l’État aux collectivités.

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.