www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES PERSONNELS  / Personnels en "situation de fragilité" 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 novembre 2015

Compte rendu du groupe de travail « Enseignants en difficulté »

JPEG - 15.7 ko
chat

Étaient présents : le Secrétaire Général, l’IA adjoint, les personnels de la DPE5, les représentants des personnels SNUipp-FSU 86 et du Se-Unsa 86

Le SNUipp-FSU86 demande depuis quelques années que ce groupe de travail se réunisse à nouveau (rien depuis 2008) : Enseigner est un métier exigeant sur le plan de l’engagement personnel, que ce soit en terme de disponibilité ou d’un point de vue psychologique et physique.

Le SNUipp/FSU 86 a donc demandé que des mesures soient prises pour aider les collègues qui rencontrent des difficultés qui peuvent être de diverses natures.

Nous avons rappelé les dispositifs qui existaient pour aider les collègues :
- Plaquette avec personnes ressources à joindre avec numéro de téléphone
- Réseau PAS (accord entre l’Education Nationale et la MGEN)
- Numéro de téléphone (cellule d’écoute) qui permettait de joindre anonymement à une permanence des collègues qui répondaient et orientaient en fonction des difficultés

Ces documents et outils n’ont pas été réactualisés, sont inconnus des nouveaux collègues ou… n’existent plus.

Le SNUipp-FSU a fait remonter le manque d’accompagnement et de suivi des collègues en difficulté.

Nous avons aussi mis en avant les changements subis depuis quelques années qui ne peuvent qu’amplifier la difficulté :
- Allongement de la durée de la carrière.
- Baisse des quotités accordées aux collègues pour les allègements de service pour raisons de santé.
- Demandes administratives de plus en plus nombreuses, notamment pour les directeurs.
- Suppression de la formation continue et insuffisance, voire inexistence de la formation initiale
- Suppression des mercredis libérés qui a engendré de nouvelles difficultés :

  • Manque de temps pour parler de pédagogie (on fait dans l’urgence), échanger entre pairs
  • Réunions le soir ou entre midi et 2 qui ne favorisent pas les échanges et qui ajoutent de la fatigue.
    - Difficultés autour de l’inclusion. Si l’école doit être inclusive, l’inclusion doit avoir une prise en charge collective avec des temps de concertation en équipe pluri professionnelle, des RASED en nombre suffisant, des dispositifs et des structures adaptées. L’isolement du maître face à ces questions est une source de difficulté,

Le SNUipp-FSU86 a donc demandé la mise en place en urgence de protocoles, qui seraient à ajuster en fonction des situations, pour permettre des réponses, des aides rapides et un suivi personnalisé et adapté.

Nous avons sérié les difficultés et mis en regard les besoins :

Difficultés de santé :

- Rétablissement d’une médecine préventive, inexistante dans notre métier.
- Augmentation de postes adaptés qui semble inévitable au regard du nombre croissant de demandes.
- Retour en classe accompagné et progressif pour les collègues qui sortent d’une dispositif de poste adapté ou d’un congé longue maladie

Difficultés relationnelles avec les parents, les collègues, les collectivités :

- Formation sur les techniques de communication.
- Personne de référence à appeler qui soit médiateur, conseiller et surtout à l’écoute
- Soutien hiérarchique dans les relations avec la mairie.

Difficultés professionnelles (dans la classe) :

- Faire de la prévention
- Formation sur les gestes professionnelles
- Pouvoir bénéficier de bienveillance
- Avoir de l’aide quand on a un élève gravement perturbateur
- Augmentation des possibilités de participer au GAPA

A partir de tous ces constats, le SNUipp-FSU a proposé la création d’un poste d’enseignant au niveau départemental qui soit déconnecté de la hiérarchie et uniquement dévolu à l’aide aux collègues en difficulté.

Le SNUipp/FSU86 a listé les missions possibles :

Une mission préventive avec l’organisation de :

- Groupes de parole
- Échanges entre pairs
- Groupe d’analyse de la pratique
- Travailler en regards croisés : aller visiter d’autres classes
- Conférences avec de multiples intervenants sur des thèmes ciblés (communication aux familles, pédagogies différenciées selon les publics…).
- Rencontre avec d’autres professionnels
- Une mission d’orientation et de remédiation :
- Organisation d’un protocole d’aide
- Orienter les collègues en fonction de leurs difficultés (Assistance sociale, médecin, GAPA…)

L’administration a été très à l’écoute de nos remarques et de nos demandes. Ce dispositif, qui existe dans d’autres départements et qui a fait ses preuves, leur semblait une bonne réponse. Ils nous ont donc demandé d’attendre l’arrivée du ou de la nouvel(le) IA pour lui faire la proposition. à suivre.....

pour le SNUipp-FSU 86 : Marieke Brebion, Céline Delsuc, William Faugeroux, Fabienne Laîné, Matthieu Menaut

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.