www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES INSTANCES PARITAIRES  / CAPD  / CAPD : Compte-Rendu et Déclarations du SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 mars 2016

CAPD du 18 mars : mouvement, CAPA-SH, postes adaptés, formation ...

 CAPD du 18 mars 2016

- Liste d’aptitude PE,
- Détachement,
- Demandes de mise en disponibilité ou de réintégration,
- Échange intra-académique des PES,
- Circulaire mouvement
- Renonce de poste,
- stage CAPA SH
- Congé de formation professionnelle,
- Dispositif d’accompagnement des personnels
- Questions diverses du SNUipp-FSU 86 : recouvrement des trop-perçus, indemnité 408, indemnités éducation prioritaire, autorisation d’absence, postes bloqués au mouvement

 LISTE D’APTITUDE PE :

Le ministère n’ayant encore pas communiqué le nombre d’intégration instituteurs-PE dans notre département, nous ne sommes pas en mesure de communiquer la liste des collègues concernés.

Rappel du barème : AGS + Note pédagogique x 2 + Diplômes universitaires ( 5 points ) + Diplômes professionnels ( 5 points ) + ZEP (3 points) + Directeur ( 1 point)

Le SNUipp-FSU 86 a demandé que l’IA demande au ministère une augmentation du contingent d’intégrations afin de répondre à l’ensemble des demandes si le contingent était insuffisant. Pour Rappel : l’intégration des instituteurs dans le corps des PE devait se terminer en 2007.... Et il en reste encore une quinzaine dans notre département !

 ENSEIGNANTS EN DEMANDE DE DÉTACHEMENT

45 enseignants sont en détachement, 19 sont en renouvellement, 35 sont en attente de confirmation et 1 en réintégration.

 DEMANDE DE MISE EN DISPONIBILITÉ OU DE RÉINTÉGRATION

Toutes ont été acceptées.

 CHANGEMENT DE DEPARTEMENT DES ENSEIGNANTS STAGIAIRES (PES)

Les décisions du groupe de travail académique du 15 mars 2016 ont été validées. Compte rendu sur ce lien

Laëtitia LE THOER (de Charente en Vienne) et Marjorie SOULET (de Vienne en Charente)

Rappel des priorités : Dossier MDPH ; rapprochement de conjoint classé par nombre d’enfants ; convenances personnelles,

 CIRCULAIRE MOUVEMENT 2016

La circulaire du mouvement 2016 est validée. Il est prévue qu’elle soit diffusée dans les jours qui viennent.

Le SNUipp-FSU vous accompagne

- Vous recevrez la semaine prochaine un bulletin avec toutes les règles explicatives du mouvement et l’indispensable fiche de contrôle syndical.

- Opération transparence : D’ores et déjà, si vous souhaitez participer au mouvement et que vous êtes titulaire de votre poste, indiquez le sur notre site -http://86mouvement.snuipp.fr/

- Permanences :

  • Lundi 4 avril : Poitiers
  • Mardi 5 avril : Châtellerault , Lencloitre, Poitiers
  • Mercredi 6 avril : Montmorillon, Poitiers
  • Jeudi 7 avril : Chauvigny, Poitiers
  • Vendredi 8 avril : Poitiers
  • Du lundi 11 au mercredi 13 avril : Poitiers

 ENSEIGNANTS SOUHAITANT RENONCER A LEUR POSTE

21 enseignants ont demandé à renoncer à leur poste à la rentrée 2016.

Le SNUipp-FSU 86 a demandé à ce que toutes les demandes soient acceptées. Toutes les demandes ont été acceptées par l’Inspecteur d’Académie.

Le SNUipp-FSU 86 a relevé la situation d’écoles, au regard de la difficulté d’exercice, concentrent un nombre important de renonces de poste.

 CHOIX DES STAGIAIRES CAPA-SH EN 2016/2017

8 départs

- option C : Pauline EON (1 seule candidature)
- option D : Antoine VIDAL, Delphine COTTINEAU, Noémie MARINE, Amélie BRION et Assia OUAZ (sur 9 candidatures)
- option E : Florence GADAIS-GOUY (sur 3 candidatures)
- option F : Sandra BRUNET (1 seule candidature)
- option G : Aucun départ (sur 3 candidatures)

10 collègues préparent actuellement le CAPA-SH en candidats libres.

Le SNUipp-FSU a dénoncé l’insuffisance de départs en CAPA-SH pour notre département. Sur les 44 départs prévus dans l’académie (DEPS inclus), la Vienne n’en dispose que de 9 (dont 1 départ DEPS). Nous avons insisté notamment sur le CAPA-SH option G où aucun départ n’est proposé alors que 2 collègues partent à la retraite l’année prochaine.

 DEMANDE DE CONGÉS DE FORMATION PROFESSIONNELLE 2016-2017

25 mois et 26 jours de congé formation ont été demandés cette année par 5 collègues (72 mois et 03 jours demandés l’an passé) . L’administration dispose pourtant de 38 mois et 12 jours. Le SNUIpp-FSU a demandé lors du groupe de travail de mardi 15 mars qu’une relance soit effectuée pour que tous les mois soient utilisés. L’administration a répondu favorablement et vous pouvez retrouver cette relance sur ce lien. Demande à envoyer avant le vendredi 1er avril.

Les bénéficiaires : Solange BRION – 36 jours / Gaëtan BRUZAC - 6 mois 18 jours / Céline DOSSO - 5 mois 29 jours/ Sophie DRYJA-BOUET - 9 mois 17 jours / Patrice POUDEN – 2 mois 16 jours

Critères pris en compte :
- Critère prioritaire (Poursuite d’un congé de formation déjà engagé sur un même diplôme)
- Critères non hiérarchisés (poursuite d’une formation engagée -hors congé de formation - ; préparation de concours, de diplômes ou de qualifications ; diplôme de langue ; intérêt du service)

 DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT

Le dispositif d’accompagnement concerne uniquement les collègues dont l’état de santé altère l’exercice du métier.

Sur 50 demandes :
- 20 collègues en allègement de service (1/2j, 1 j ou 3 ½ journées par semaine),
- 11 collègues ont obtenu un PALD ou un PACD
- 15 collègues n’ont pas obtenu ce qu’ils demandaient
- 4 sont en attente d’avis médical.

Le SNUipp/FSU a vivement alerté l’inspecteur d’académie sur la non-adéquation entre les préconisations du médecin de prévention et les demandes des collègues alors que leur situation médicale n’a pas évolué positivement. Il a été préconisé à certains collègues de se mettre à temps partiel alors que leur situation justifierait un allégement de service. Il n’est ni juste et contraire aux demandes du recteur qu’un collègue sorte d’un dispositif d’aménagement du travail sans avoir vu un médecin du rectorat.

Le SNUIPP fait part de son exaspération face à une administration qui n’évolue pas, d’année en année, dans sa manière de traiter ces situations difficiles.

 Questions diverses

- Modalités de recouvrement des trop perçus :

Le SNUIPP demande à ce que les collègues concernés soient prévenus en amont et qu’il soit possible d’étaler les remboursements. L’administration s’engage à les avertir préalablement mais elle précise que l’étalement doit être demandé par les intéressés auprès du service de gestion des salaires à Limoges.

- Indemnité 408 et brigade (dans la cadre de l’ASH) :

Toujours pas de réponse du ministère. Suite aux demandes répétées du SNUIPP, le secrétaire général indique que l’indemnité sera versée aux brigadiers possédant le CAPA-SH tout au long de l’année. Seuls les jours hors ASH seront décomptés.

- Indemnités REP, REP+ et ECLAIR :

Le SNUIPP-FSU a demandé que toutes ces indemnités en retard soit enfin réglées. L’administration indique que, pour les Rased exerçant en REP et REP+, toutes les situations seraient réglées sur la paye de mars. Pour la part variable du dispositif ECLAIR 2014/15, l’administration indique que l’indemnité va être versée au prorata du temps de service.

-  Traitement des autorisations d’absence :

Le SNUipp-FSU a dénoncé le caractère inhumain de l’administration concernant certaines autorisations d’absence refusées : enterrement, rendez-vous médicaux ... L’IA indique qu’il a demandé aux IEN de respecter les textes (ascendants et descendants). Le SNUipp-FSU a rappelé que tous les jours les enseignants palliaient le manque de remplacement et que cela avait l’air de moins préoccuper l’administration. Le SNUipp-FSU a demandé et obtenu que les arrangements dans les écoles soient possibles pour les absences exceptionnelles et qu’il fallait montrer de la confiance vers les enseignants.

- Mouvement : postes bloqués

La liste des postes réservés pour les PES sera fournie après le CTSD du 22 mars. Il devrait y avoir 45 PES issus du CRPE 2016. Le SNUIpp-FSU a rappelé qu’en cas de fermeture de classe dans une école possédant un poste « PES », c’est celui-ci qui doit être fermé. L’IA a donné son accord.

Le SNUIPP a remis en cause les conditions de formation à mi-temps hebdomadaires des stagiaires. Il a fait des propositions permettant de lier formation des PES et formation continue présentielle des enseignants avec des stages massés. Une demande au niveau académique a déjà été effectuée dans ce sens. L’administration rappelle que l’organisation de la formation dépend aussi de l’ESPE.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.