www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES INSTANCES PARITAIRES  / CAPD  / CAPD : Compte-Rendu et Déclarations du SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 mai 2016

CAPD du 26 mai : Mouvement, remplacement, INEAT/EXEAT ...

JPEG - 5.8 ko
rubon6-23522

 Compte rendu CAPD du 26 mai

- Déclaration liminaire : Loi travail, Mouvement, ISAE, EREA , remplacement
- Mouvement : résultats et chiffres
- Appels à candidature
- INEAT/EXEAT

JPEG - 12.9 ko
décla

 Déclaration liminaire du SNUipp-FSU 86

Lors de cette déclaration, que vous retrouverez en pièce jointe, le SNUipp-FSU a abordé les sujets suivants :

- Les mobilisations contre la loi travail de ce jour – Pour rappel, la journée nationale de grève sur le sujet a lieu le Mardi 14 juin 2016 – Intention de faire grève à envoyer avant le vendredi 10 juin minuit pour les PE en classe devant élèves
- Mouvement – Nous avons fait un rapide bilan de cette première phase de mouvement et redemandé la mise en place de la procédure d’ « intention de muter » qui permettait aux collègues d’avoir plus de visibilité pour ne pas gaspiller des vœux.
-  ISAE – 1200€ : le SNUipp-FSU a rappelé la victoire remportée par les collègues grâce aux pétitions du SNUipp-FSU et à la journée de grève du 26/01 portée par le SNUipp-FSU. Le SNUipp-FSU a demandé la revalorisation pour l’ensemble des personnels du 1er degré, quel que soit leur poste. Un groupe de travail national aura lieu le 16 juin sur certaines situations (enseignants en SEGPA, en EREA, en ESMS, animateurs TICE...). voir lien
- EREA – Le SNUipp-FSU continue de contester les fermetures de postes de PE éducateurs. Un mouvement national de grève aura lieu le 1er juin à Paris.
- Non remplacement - Le SNUipp-FSU a fait part de l’incompréhension, l’exaspération, la colère des collègues qui voient la situation déplorable du remplacement dans notre département. Le SNUipp-FSU a de plus alerté sur les temps statutaires qui ont peu de chance d’être honorés (décharges direction, formation directeur, capa-sh …).

L’IA a uniquement répondu sur ce dernier point qui reste sa préoccupation principale, il envisage :

- le recrutement de contractuels pour le mois de juin : des étudiants en M1 qui sont actuellement en train de préparer les oraux
- pour l’avenir, l’ajout de brigades et de moyen de remplacement en effectuant des fermetures, des fusions, des restructurations « bâtimentaires ». Pour lui, ce travail aurait dû être effectué par ses prédécesseurs car la Vienne présente un ratio prof/élève satisfaisant.

Le SNUipp-FSU a rejeté en bloc les propos de l’IA et a argumenté ainsi :

-  Concernant les absences : au lieu de penser au nombre de remplaçants nécessaires, l’Inspection doit s’atteler aux conditions de travail des personnels qui ne cessent de se dégrader et causent de multiples arrêts : pas de formation continue, effectifs en hausse depuis 3 ans, injonction à l’inclusion, multiplication des cas d’élèves présentant des troubles du comportement et de la conduite, réunions placées le soir et le mercredi après-midi, absence de temps pour le travail en équipe … Le SNUipp-FSU a dans cet ordre d’idée demandé à l’IA de faire remonter le besoin de formation continue et de temps libéré pour travailler en équipe comme l’organisation dite des mercredis libérés le permettait.
-  Le recrutement de contractuels n’est pas une solution !!! Utiliser des étudiants qui n’ont jamais enseigné, qui n’auront peut-être jamais le concours, n’est pas une solution et amènerait d’autres problèmétiques. Si l’IA souhaite avoir des moyens supplémentaires pour la fin de l’année, le SNUipp-FSU a proposé que les 70 PES soient sollicité-es et payé-es en heures supplémentaires, sur la base du volontariat. Ceux-ci sont actuellement à mi-temps classe et n’ont plus de cours à l’ESPE. Certain-e-s pourraient être intéressé-es de découvrir d’autres niveaux, d’autres environnements tout en « augmentant leur fin de mois ».
-  La liste complémentaire doit être augmentée !!! Les situations de pénurie en cours d’année ont toujours existé. Précédemment, le recrutement sur liste complémentaire jusqu’en janvier/février permettait aux IA de disposer d’un réservoir de personnels. Si cette situation n’est pas idéale, car elle envoyait des personnels non formés sur le terrain, ces derniers étaient automatiquement intégrés à la formation l’année suivante, apportant une continuité professionnelle que n’auraient pas par exemple des contractuels.
- Les effectifs en Vienne ne sont pas bas !!! Au niveau national, notre département a des effectifs élevés par classe en comparaison des autres académies dites rurales dont fait partie l’Académie de Poitiers. Nous ne ferons même pas la comparaison avec les autres pays européens car la France est derrière l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, l’Estonie, l’Italie, la Belgique, la Pologne, etc...
- Le changement de structures (fusion, Rpi...) n’est pas une solution miracle !!! Les situations de territoire doivent être étudiées au cas par cas. Ce qui sera le plus adapté à un territoire, dans l’intérêt des élèves, des personnels et du service public d’éducation, ne le sera pas forcément ailleurs. Toutes généralités et simplifications hâtives sur ce sujet doivent être bannies. Sur la situation de l’école rurale, d’autres discours existent alternatifs à ceux de l’IA, rendez-vous à Queaux, ce samedi 28 mai, pour le colloque " Ecole, collège et ruralité ".

PDF - 57.4 ko
décla liminaire 26 mai

 Mouvement

Retrouvez toutes les nominations sur ce lien

685 collègues ont participé au mouvement :

- 260 sont nommé-e-s à titre définitif
- 61 sont nommé-e-s à titre provisoire
- 126 restent sur leur poste
- 238 sont sans affectation

La suite du mouvement ?

- CAPD le 13 juin pour les demandes de PA, d’associations de mi-temps Du Lundi 20 au Mercredi 22 juin : saisie des vœux pour la 2nd phase du mouvement (permanences au SNUipp -FSU toute la journée jusqu’à 18h00)
- CAPD Mardi 28 juin : affectations 2ème phase de vœux et nominations d’office
- CAPD Jeudi 7 juillet : révisions d’affectation, nominations d’office, PES en renouvellement, INEAT


 Appel à candidatures

- Conseiller pédagogique ASH : 7 candidat-e-s, 3 avis favorables, 3 réservés, 1 défavorable

Barbara Richard est nommée à titre définitif.

- Ulis lycée pro en Vienne (Poitiers et Châtellerault) : les postes seront pourvus par des personnels du 2nd degré nous a indiqué l’IA. Les candidatures des personnels du 1er degré n’ont pas été retenues.

A venir

- Unité d’Autisme Maternelle Tony Lainé : l’IA a décidé de retirer ce poste du mouvement car ce n’est pas une ULIS mais une Unité d’Enseignement externalisée. Le recrutement doit donc se faire avec l’Education nationale et l’association qui finance l’unité d’enseignement.

L’appel à candidature va paraître sous peu.

Toujours en cours

- Conseiller pédagogique de la circonscription de Poitiers Sud : Lettre de motivation et curriculum vitae à transmettre au plus tard le lundi 30 mai 2016 avant 12h, directement au service de la DPE5. le lien
- Intérim de personnel de direction adjoint (Collège, Lycée, LP) : Les demandes peuvent être adressées tout au long de l’année mais les candidats à un intérim sur un poste à l’année doivent avoir transmis leur demande au bureau DIPEAR 1 au plus tard le 10 juin 2016. le lien
- Enseignant auprès des élèves sourds - école élémentaire Paul Blet de Poitiers : Lettre de motivation et curriculum vitae à transmettre au plus tard le lundi 6 juin 2016 avant 12h, directement au service de la DPE5. le lien


 INEAT/EXEAT

- EXEAT : 10 collègues ont demandé à sortir du département. Tous ont reçu un avis favorable de l’IA

- INEAT : 53 collègues ont demandé à entrer dans le département. Le SNUipp-FSU a fait remonter 3 demandes qui n’avaient pas été enregistrées.

Le SNUipp-FSU 86 demande qu’un maximum d’INEAT soit prononcé. L’IA a indiqué qu’il souhaitait que les INEAT servent à effectuer de la gestion de personnels, c’est à dire faire rentrer les personnels en fonction des besoins du département sur certains postes (ASH...). Le SNUipp-FSU a marqué son opposition à cette vision et indiqué que des situations en souffrance (rapprochement de conjoint, sociales, médicales ...) étaient en attente et que l’administration devait y répondre.

Les représentant-e-s des personnels SNUipp86/FSU : Stéphanie Barrau - Marieke Brebion - Philippe Cosson- Muriel Coirier – Frédérique Delage – Frédéric Gautreau - Fabienne Laîné – Matthieu Menaut

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.