www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES PERSONNELS  / Le service des enseignants 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 octobre 2016

Mercredis après-midis et LSUN

 Réunions le mercredi après-midi obligatoires ?

Nos écoles viennent d’être destinataires d’un mail de l’Inspecteur d’Académie de la Vienne annonçant 3 mercredis après-midis réservés à l’étude du Livret Scolaire Unique Numérique dit LSUN pour les enseignant-e-s de cycle 3 en lien avec les enseignant-e-s du collège. Cette information n’est pas une surprise puisque la rectrice nous avait fait la primeur de cette annonce jeudi dernier comme vous avez pu le lire dans notre compte rendu ( voir lien).

Le SNUipp-FSU revendique toujours qu’aucun mercredi après-midi ne soit obligatoire et il revendique surtout le retour aux organisations scolaires possibles avant le décret Darcos 2008 : semaine à 4 jours 1/2 avec un mercredi libéré sur 3 et/ou semaine à 4 jours avec rattrapage sur les vacances. Ces organisations permettaient de travailler sur 9 demi-journées maximum dans la semaine et pas comme 10 comme le permettent actuellement les textes.

 Attention, il existe des règles concernant les mercredis après-midis qui peuvent être "réquisitionnés" par l’administration :

- les demis-journées de solidarité : le texte (Arrêté du 4 novembre 2005) dit "Une journée, le cas échéant fractionnée en deux demi-journées, est consacrée hors temps scolaire à la concertation sur le projet d’école ou d’établissement mentionné à l’article L. 401-1 du code de l’éducation..." donc la réunion de formation pour le LSUN ne peut pas avoir lieu sur ces temps. C’est pourtant sur " une demi-journée de solidarité " que l’IA annonce effectuer cette réunion. Le SNUipp-FSU s’est adressé à l’IA pour lui indiquer son erreur ... nous n’avons toujours pas reçu de réponse.

- la 2ème journée de pré-rentrée a été transformée depuis 2 ans en " 2 demi-journées pourront être dégagées, en dehors des heures de cours, durant l’année scolaire afin de permettre des temps de formation et de réflexion sur des sujets proposés par les autorités académiques " ce qui correspond à cette formation LSUN. Encore faut il que les enseignant-e-s, avec l’accord de leur IEN, n’aient pas déjà utilisé ce temps, soit lors du mardi 30 août comme une 2ème journée de pré-rentrée, soit à d’autres moments.

- les animations pédagogiques : la formation LSUN peut correspondre à ce temps là. Mais du coup elle doit être décomptée des 9h d’animations pédagogiques que doivent effectuer les enseignant-e-s à temps plein ( pour les collègues à temps partiels, voir les modalités fixées par votre circonscription), or pour la plupart des circonscriptions, cette formation LSUN/ Evaluation n’apparaît pas dans les plans de formation....

 Les conseils du SNUipp-FSU 86 :

- demandez à votre IEN sur quel temps est pris cette demi-journée LSUN ? en fonction de la réponse, vous n’aurez pas forcément à y aller.

Madame/Monsieur l’Inspecteur/trice de circonscription,

Les enseignant-e-s de cycle 3 de l’école ... ont reçu une information pour une réunion le mercredi ....novembre de 13h30 à 16h30 sur le thème de l’évaluation avec les enseignant-e-s du collège. Cette réunion serait dans le cadre de la demi-journée de solidarité. Or le SNUipp-FSU nous a averti que l’arrêté du 4 novembre 2005 qui réglemente les demi-journées de solidarité pour l’éducation nationale ne permettait pas cela. Les réunions dans le cadre des demi-journées de solidarité ne pouvant être que sur de "la concertation sur le projet d’école". Notre équipe se questionne donc sur le cadre de cette réunion. Est elle une invitation ou sera t’elle décomptée des animations pédagogiques ? En vous remerciant par avance de votre réponse, veuillez recevoir madame/monsieur l’Inspectrice/eur nos respectueuses salutations.

L’équipe éducative de l’école ....

- si vous avez obligation à aller à une réunion LSUN et que la date ne vous convient pas pour des raisons impérieuses, écrivez à votre IEN et demandez à suivre cette formation sur un autre temps

- rejoignez l’action "Arrêt des APC" car cette formation est encore un exemple du mépris des temps et de la charge de travail des enseignant-e-s. Se battre pour récupérer du temps fait partie des combats prioritaires que nous devons mener collectivement ! Pour mieux comprendre cette action, lisez l’article sur le café pédagogique : Le SNUIpp et la désobéissance ...et faites vous votre idée.

Enfin concernant le LSUN, le SNUipp-FSU demande un moratoire sur la mise en place du LSUN pour plusieurs raisons : trop d’incertitudes sur la confidentialité, surcharge de travail ... retrouvez notre article sur le LSUN

 La formation LSUN n’est pas de la "solidarité " : la lettre du SNUipp-FSU 86 à l’IA de la Vienne

Monsieur l’Inspecteur d’Académie

Dans votre courrier du 6 octobre intitulé " Formation évaluation et LSUN ", vous indiquez que les collègues de CM1 / CM2 recevront une convocation pour un mercredi après-midi lors du mois de novembre dans le cadre d’ "une demi-journée de solidarité" pour effectuer cette formation sur le nouveau livret scolaire unique.

Il y a manifestement une erreur dans cette annonce puisque cette modalité n’est pas possible Monsieur l’Inspecteur d’Académie. Le texte régissant les demi-journées de solidarité est l’arrêté du 4 novembre 2005 qui précise : "Une journée, le cas échéant fractionnée en deux demi-journées, est consacrée hors temps scolaire à la concertation sur le projet d’école ou d’établissement mentionné à l’article L. 401-1 du code de l’éducation..." donc la réunion de formation pour le LSUN ne peut pas avoir lieu sur ces temps. Le SNUipp-FSU a déjà informé la profession du texte sur les demi-journées de solidarité" et nous inviterons les collègues à ne pas répondre à une convocation erronée.

Cette réunion, pour être une convocation et non une invitation, ne peut être prise que sur deux moments :
- dans le cadre des 9 h d’animations pédagogiques
- dans le cadre de la transformation de la journée de pré-rentrée : " 2 demi-journées pourront être dégagées, en dehors des heures de cours, durant l’année scolaire afin de permettre des temps de formation et de réflexion sur des sujets proposés par les autorités académiques ", ce qui correspond à cette formation LSUN. Cependant, un nombre important d’enseignant-e-s, avec l’accord de leur IEN, ont déjà utilisé ce temps, soit lors du mardi 30 août, soit à d’autres moments.

Le SNUipp-FSU vous demande donc Monsieur l’Inspecteur d’Académie, de préciser aux collègues du 1er degré sur quel temps cette formation est prise sachant que cela ne peut correspondre à une " demi-journée de solidarité ".

Le SNUipp-FSU souhaite aussi vous réaffirmer sa demande qu’aucun mercredi après-midi ne soit obligatoire et la nécessité pour notre profession de revenir à des organisations de temps scolaire qui permettent des temps de réunion/formation/concertation sur des semaines à 9 demi-journées, comme c’était le cas avant 2008.

Enfin, si le SNUipp-FSU peut partager certains objectifs du LSUN notamment sur la continuité école/collège, la mise en place de cet outil connaît à l’heure actuelle des retards et des manques ( fonctionnalités pas au point, aspect trop sommatif non adapté aux évaluations en cours de cycle, prise en compte des élèves d’Ulis, déclaration CNIL ...) qui amène le SNUipp-FSU à demander nationalement un moratoire pour sa mise en place. De plus, nous tenons à vous signaler que l’état vieillissant du matériel informatique dans certaines écoles de la Vienne risque de poser problème pour certaines équipes.

Veuillez croire, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, en notre profond attachement au service public d’éducation.

Pour le SNUipp-FSU 86, Matthieu MENAUT

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.