www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES PERSONNELS  / Remplaçant(e)s 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 novembre 2017

Groupe de travail "Remplacement" du 7/11/2017 : fusion ZIL/Brigade, 3 zones , brigade formation continue ...

JPEG - 49 ko
arton5081

 Groupe de travail " Organisation du remplacement " en Vienne 7 novembre 2017


1 - Origine de ce groupe de travail : une circulaire nationale (15 mars 2017) que le SNUipp-FSU a combattue

2 - Les propositions de l’IA : 3 zones pour la Vienne ( Nord, Centre, Sud) - pour le SNUipp-FSU, c’est non !

3 - Proposition du SNUipp-FSU 86 : le retour de la brigade formation continue

Étaient présent-e-s : M. Artaud (IENA ), M. Siretas ( SG), 2 DPE 5 (Mme Picardat, Mme Bobin), 2 Doses (Mme Lienart, Mme Libréro) Mme Chauveau (secrétaire Poitiers Sud) 5 SNUipp-FSU 86, 2 Unsa, 1 Snudi-Fo

Fidèle à ses principes, le SNUipp-FSU 86 a organisé une réunion ouverte à tou-te-s (lien) pour échanger, débattre et construire pour et par la profession ses revendications.

Ce groupe de travail a parlé du remplacement en terme "organisationnel " et de postes. Les incidences en terme de mouvement seront abordées lors du groupe de travail spécifique " Mouvement 2018 " du 14 décembre. Le SNUipp-FSU 86 y portera des bonifications de points et des priorités d’affectation pour les collègues qui seraient touché-e-s par des mesures.


 Origine de ce groupe de travail : une circulaire nationale que le SNUipp-FSU a combattue

JPEG - 15.6 ko
DP_remplacement_couv_646961.86

L’IA a mis en place ce groupe de travail sur l’ "organisation du remplacement" pour que la Vienne se mette en conformité par rapport à la circulaire du 15 mars 2017 (lien) pour la rentrée 2018. Cette circulaire nationale acte :

- la constitution d’un unique vivier de remplaçant-e-s : fusion des ZIL et des Brigades qui seront tous des Titulaires remplaçants (TR) ;

- la définition de nouvelles zones de remplacement, pouvant aller du département à des zones " infra-départementales " (circonscriptions ou regroupements de circonscriptions). Lors des groupes de travail nationaux, le SNUipp-FSU a fait reculer le ministère sur la mise en place d’une unique zone d’intervention départementale qui était le projet de départ.

Le SNUipp-FSU national avait voté contre cette circulaire quand elle a été présentée au Comité technique ministériel de mars 2017 (Pour : CFDT / Contre : FSU - CGT - FO - FGAF / Abstention : UNSA), le ministère ayant refusé de prendre en compte les modifications proposées par le SNUipp-FSU pour conserver l’architecture actuelle du remplacement, retrouvez le compte rendu sur ce lien https://www.snuipp.fr/actualites/posts/decret-sur-le-remplacement-le

Le SNUipp-FSU 86 a rappelé son opposition à ce projet. Le remplacement dans le 1er degré fonctionne bien actuellement puisque ZIL et Brigade sont utilisés pleinement. Le problème pour le SNUipp-FSU 86, ce n’est pas l’organisation du remplacement, mais le manque de remplaçant-e-s et les conditions de travail à améliorer (formation, médecine du travail, effectifs...) ! La suppression de la distinction ZIL / Brigade réduit aussi l’offre et la variété d’emplois sur lesquels les collègues peuvent postuler. Il y a une spécificité du remplacement court et ponctuel qui est différente d’un remplacement long.


 Les propositions de l’IA : 3 zones pour la Vienne

L’administration souhaiterait mettre en place un vivier de Titulaires Remplaçants rattachés à une zone départementale et des viviers rattachés à des zones infra-départementales (circonscriptions ou regroupements de circonscriptions).

Dans le cas de possibles regroupements de circonscriptions, l’administration propose 3 zones de remplacements :

- soit une zone Lencloître - Châtellerault / une zone Poitiers Ouest - Poitiers Nord - Poitiers Est / une zone Poitiers Sud - Montmorillon
- soit une zone Lencloître - Châtellerault - Poitiers Nord / une zone Poitiers Ouest - Poitiers Est / une zone Poitiers Sud – Montmorillon

Ces zones seraient gérées par une des secrétaires des circonscriptions concernées.

Dans tous les cas, les brigades ASH ne seraient pas impactées par ces mesures.

Quel que soit le type de rattachement (département ou infra-départemental), les futur-es titulaires remplaçant-es effectueront des remplacements courts et/ou longs. Leur rattachement administratif restera les écoles.

Le SNUipp FSU 86 a défendu :

- les circonscriptions actuelles, qui sont un niveau de proximité satisfaisant pour permettre la connaissance des écoles et des personnes, et le maintien de l’intérêt pédagogique.
- l’ensemble des circonscriptions doit être revu pour la rentrée 2019, une modification d’organisation à cette rentrée 2018 serait donc à remettre à plat
- certaines autorisations d’absence sont soumises à l’avis de l’IEN, le fait que cela ne soit pas la même circonscription qui gère l’autorisation et le remplacement va complexifier les démarches
- il existe des circonscriptions avec des secrétariats excentrés (Montmorillon, Lencloître, Châtellerault) contrairement aux autres circonscriptions où les secrétariats sont regroupés (Poitiers Sud, Poitiers Nord, Poitiers Ouest, Poitiers Est, Centre Vienne ASH). Rattacher ces circonscriptions excentrées à d’autres circonscriptions ne peut que créer des problématiques de communication.
- la circonscription de Châtellerault, avec la spécificité complexe des remplacements en REP +, doit être traitée à part. En effet, chaque personnel à 100% en REP+ a 18 demi-journées de décharge où il est sorti de la classe pour de la concertation, de la formation ... ce qui est proportionnel à l’exercice, ainsi un remplaçant qui fait 9 demi-journées en REP+ a droit à 1/2 journée de décharge !
- la création de titulaires remplaçant-es sur les circonscriptions sous dotées.
- la tenue d’un CTSD en amont du CTSD « carte scolaire ».

Le SNUipp-FSU 86 s’est opposé à la création de zones qui aillent au-delà des circonscriptions. Le SNUipp/FSU86 a bien insisté pour que les circonscriptions restent l’échelon privilégié de gestion des futur-es titulaires remplaçant-es.


 Proposition du SNUipp-FSU 86 : le retour de la brigade formation continue

Pour le SNUipp-FSU, dans le cadre de cette réforme, la création de brigades ’ Formation continue " est d’actualité : la précédente ministre avait indiqué dans sa conférence préparant cette circulaire que " les remplaçants "formation" continueront d’être identifiés, et ce, pour éviter que les départs en formation continue soient réduits en raison de l’absence de remplaçants ". Le SNUipp-FSU demande donc la création de cette forme de remplaçant, mis sous la gestion de l’IENA comme cela existait dans notre département jusqu’en 2011.

Cette création d’une brigade permettrait aussi à la profession de postuler sur des remplacements plus ou moins courts (stage d’1 journée à stage direction de 3 semaines).

Vos représentant-e-s SNUipp-FSU 86 : Julien Caillaud, Frédérique Delage, Charles Girault, Julien Massé, Julie Saulnier

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.