www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : METIER - ECOLE  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er février 2018

Enquête Carte Scolaire 86 pour la rentrée 2018

Le 1er Comité Technique Spécial Départemental de la Vienne aura lieu le 5 mars.

Un groupe de travail préparatoire aura lieu le 1er mars.

Pour que le SNUipp-FSU 86 puisse porter et défendre votre situation et vos demandes, n’oubliez pas de remplir notre enquête carte scolaire !

Pour les demandes liées aux établissements spécialisés ou à l’ASH 2nd degré, contactez directement le SNUipp-FSU 86 au 05 49 01 36 71 ou snu86@snuipp.fr

Vous la trouverez ci-dessous et dans notre bulletin papier de décembre !

Word - 66.5 ko
Enquete_carte_scolaire_2018
PDF - 334.3 ko
Enquete_carte_scolaire_2018

Le SNUipp-FSU organise une mobilisation nationale : #PasPlusDe25 élèves par classe et pas plus de 20 en éducation prioritaire. Une mobilisation sur toute la période des opérations de carte scolaire dans les départements. Il dépose un préavis national de grève décliné par des alertes sociales dans les départements pour permettre les mobilisations, grève, manifestations, rassemblements… qu’il relayera nationalement. Dans ce cadre il s’adresse aux autres organisations syndicales dans l’objectif d’une expression et d’initiatives communes.

JPEG - 176.5 ko
PasPlusDe25 élèves

"Réduire de cinq élèves la taille des classe en éducation prioritaire conduirait à une baisse de 46% de l’inégalité de réussite scolaire", notent Thomas Piketty et Mathieu Valdenaire dans leur étude qui fait référence sur le sujet. Le nombre d’élèves par classes est l’un des leviers de la réussite scolaire et notamment dans les zones en difficulté sociale et scolaire. Le gouvernement en a conscience puisqu’il a fait du dédoublement en CP de Rep+ sa mesure phare mais pour le SNUipp-FSU c’est sur toutes les classes, en éducation prioritaire et en dehors, que la réduction doit être effectuée afin de ne mettre aucune classe ni aucun territoire en concurrence.

En éducation prioritaire, où est la priorité ? En effet, année après année, les chiffres sont là : l’écart entre le nombre d’élèves en EP 21,81 en moyenne et et ceux des autres classes : 22,9 reste très faible, ne permettant pas une prise en compte suffisante de chaque élève et de ses besoins.

JPEG - 164.9 ko
SNUIPP-article-website-2-HD

C’est pourquoi le SNUipp-FSU renouvelle sa demande d’un effort réel sur les effectifs : #PasPlusDe25 dans les classes mais #PasPlusDe20 en éducation prioritaire. Il lance depuis cette mi-janvier une grande campagne nationale pour que les choses bougent.

D’ores et déjà la revendication est portée dans tous les groupes de travail académiques. Les postes annoncés pour 2018 sont en effet en deçà des besoins. Les 3 880 postes supplémentaires ne sont même pas suffisants pour assurer le dédoublement prévu en éducation prioritaire : il en faudrait 6 400. Impossible également d’assurer les besoins en remplacement, en "Plus de maîtres" ou encore en Rased. Le risque est grand de mettre en concurrence les écoles, ce qui est inacceptable.

Il est donc important de faire entendre la voix des équipes sur le terrain. Une application en ligne leur sera prochainement mise à disposition pour qu’elles remontent toutes les classes qui dépassent les 25 élèves et 20 en EP.

 

10000 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.