www.snuipp.fr

SNUipp & FSU 86

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : LES INSTANCES PARITAIRES  / CAPD  / CAPD : Compte-Rendu et Déclarations du SNUipp 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 janvier 2018

CAPD du 30 janvier : Permutations, Direction, Mouvement, promotions, PES ...

 Compte rendu de la CAPD du 30 janvier

JPEG - 7.9 ko
capd

- 1 - Déclaration liminaire : projet d’école , autorisations d’absences ...
- 2 - Permutations 2018 : les barèmes définitifs
- 3 - Liste d’aptitude direction 2018
- 4 - Mouvement 2018 : établissement de la circulaire
- 5 - Informations diverses : conseillers péda, temps partiels, classe exceptionnelle, validation PES
- 6 - Questions diverses SNUipp-FSU 86 : instits, Zil REP+, reclassement PES , LA direction application

Note d’ambiance : Une longue CAPD qui a duré de 14h à 19h ! Il n’y avait pas eu de CAPD depuis celle de rentrée. Le SNUipp-FSU 86 a obtenu des avancées sur la circulaire mouvement, notamment pour les remplaçant-e-s et les "faisant fonction" direction. Les points de désaccord principaux au cours de l’instance entre l’administration et le SNUipp-FSU ont été sur la transformation CAPASH/CAPPEI et ses conséquences sur les nominations, la pression mis par quelques circonscriptions sur les autorisations d’absences pour rendez-vous médicaux, mais aussi un long échange sur la possibilité demandée par le SNUipp-FSU de remettre en place des priorités d’affectation sur tout poste fractionné.

Étaient présent-e-s : IA M. Claverie, IENA M. Artaud, SG M Monlun, 4 IEN (Poitiers ASH, Poitiers Nord, Montmorillon, Poitiers Ouest), DPE5 ( Mme Garcia, Mme Picardat) , 7 représentant-e-s SNUipp-FSU et 3 SE-Unsa


 Déclaration liminaire du SNUipp-FSU 86 (en pj)

PNG - 27.5 ko
arton634-1be32
opendocument text - 125.9 ko
capd décla 30 janvier 2018

Le SNUipp-FSU 86 a notamment dénoncé :

- la médecine de santé ou de prévention quasi inexistante - une campagne nationale du SNUipp-FSU a été lancée sur le sujet (lien)
- la baisse du pouvoir d’achat des professeurs des écoles à cette rentrée - lien vers l’article qui détaille nos pertes
- les discours du ministre qui sont en dehors des préoccupations des enseignant-e-s
- le projet d’école : demande que du temps classe soit libéré pour le réaliser
- les missions des directeurs/trices qui chaque année explosent :
- les mauvais résultats des permutations l’année dernière qui a des conséquences désastreuses pour un trop grand nombre de collègues

L’IA a répondu aux déclarations liminaires sur
- le projet d’école : l’IA a indiqué ne pas comprendre la colère du SNUipp-FSU et qu’il ne libèrerait pas de temps classe aux collègues. Il propose que les deux 1/2 journées de solidarité soient utilisées dans ce but. Le SNUipp-FSU 86 a rappelé que les modalités auraient pu être connues depuis septembre pour permettre aux écoles d’anticiper et que le créneau pour la rédaction était trop "serré". L’IA a compris une partie des problématiques présentées par le SNUIpp-FSU 86 et a indiqué vouloir repousser la date de dépôt du projet à fin mai. L’IENA indique que certains directeurs/trices lui ont fait remonter que la forme du nouveau projet avec les documents mis en ligne était plus satisfaisante et que cela participait à l’allègement des tâches de direction ... !!
- les demandes d’autorisations d’absence pour rendez vous médicaux : l’IA a indiqué que la volonté de l’administration n’était pas de " fliquer " les enseignant-e-s mais de donner un signal de vigilance et de responsabilité ... Le SNUipp-FSU 86 est intervenu pour indiquer que dans certaines circonscriptions, cela allait au delà de la vigilance mais que c’était vécu comme de l’acharnement. Le SNUipp-FSU 86 a rappelé que les collègues n’avaient pas la possibilité avec certains spécialistes ou dans certaines situations médicales de choisir les créneaux de consultation. L’IA a indiqué avoir entendu le message et a promis de revoir cela avec les IENS. Il a cité ensuite des exemples où l’administration était "bienveillante" en continuant à accorder des autorisations avec traitement alors que cela ne faisait pas partie des textes comme les décès de grands-parents.


 Permutations 2018 : les barèmes

PNG - 21.1 ko
permut

Les demandes de changement de département et les barèmes correspondants ont été arrêtées par l’Inspecteur d’Académie.

Le SNUipp-FSU 86 a contacté tous ses syndiqué-e-s concerné-e-s et les collègues qui nous avaient fait parvenir leurs demandes.

Le SNUipp-FSU 86 est intervenu en instance pour une demande de situation sociale, qui n’est pas pris en compte selon les règles nationales de permutations. L’IA a indiqué qu’il porterait son attention sur ce dossier lors des demandes d’ INEAT/EXEAT.

La suite ?

- Il reste encore aujourd’hui pour envoyer une demande tardive à la DPE5 !!!! lien vers le document : http://www.education.gouv.fr/cid53746/mutation-des-personnels-enseignants-du-premier-degre.html
- Consultation du barème sur iprof du 1/1/2018 au 7/2/2018 - Si vous contestez certains éléments de votre barème, vous devez contacter la DPE 5 et justifier de votre réclamation auprès de votre département, jusqu’au 07/02/2018. Passé ce délai, aucune modification ne sera prise en compte.
- Résultats le 5 mars - l’administration envoie un SMS et un mail sur iprof. Le SNUIpp-FSU 86 prendra contact avec tous ses syndiqué-e-s concerné-e-s et les collègues qui nous auront fait parvenir leur demandes.

Quelques statistiques :

52 demandes de mutation pour quitter la Vienne (53 l’année dernière) avaient été saisies sur SIAM dont 2 annulations. Depuis la fermeture du serveur , il y a eu 4 demandes tardives.

Au final, ce sont 53 demandes qui ont été enregistrées pour quitter la Vienne :
- 34 demandes pour convenances personnelles
- 18 demandes pour rapprochement de conjoint
- 1 demande pour " parent isolé " , qui n’a pas reçu de réponse favorable faute de documents justificatifs et qui a été reclassée en " convenances personnelles "

Une attribution de 800 points au titre d’un dossier MDPH a été actée par le médecin.

Les départements les plus demandés par les collègues de la Vienne en 1er vœu :

- 12 demandes pour le 17
- 7 demandes pour le 33
- 3 demandes pour chacun de ces départements 44 / 974 / 29


 Liste d’aptitude direction 2018

PNG - 89.1 ko
direction

L’inscription sur liste d’aptitude permet d’être nommé à titre définitif sur un poste de direction au mouvement.

34 collègues voulaient être inscrit-e-s sur liste d’aptitude :

- 29 candidatures ont été retenues (contre 24 en 2017, 27 en 2016 et 2015, 41 en 2014.... !) : 18 « faisant fonction » qui n’ont pas passé d’entretien suite à l’avis favorable de l’IEN et 11 collègues qui ont passé un entretien dont 2 « faisant fonction »
- 5 candidatures n’ont pas été retenues suite à l’entretien, dont 1 faisant fonction. Le SNUipp-FSU 86 est intervenu pour avoir les explications des choix des jurys sur chaque dossier et marqué son incompréhension sur certaines situations. L’IENA a répondu sur chacun des dossiers et indiqué de façon globale, que les jurys trouvaient que les candidat-e-s n’avaient pas assez préparé l’entretien et étaient trop centré-es sur l’exercice de la direction sur une école précise et non pas de façon générale. Le SNUipp-FSU est intervenu pour rappeler que l’entretien devant un jury d’IEN pouvait être une source de stress, et qu’il semblait logique que tou-te-s les candidat-e-s n’aient pu restituer l’ensemble de leurs connaissances. Le SNUipp-FSU a aussi rappelé à l’IENA qu’évidemment les collègues ne se projetaient pas sur la " direction " en général , mais sur certaines écoles précises, car chaque école par son organisation, ses relations avec les mairies, son contexte géographique et social, présente des particularités différentes. Le SNUipp-FSU a rappelé que la formation avait pour but d’élargir justement la vision et les connaissances des stagiaires direction.

N’hésitez pas à nous joindre si vous souhaitez connaître les résultats au 05 49 01 36 71 ou snu86@snuipp.fr.

Le SNUipp-FSU rappelle qu’il est important de valoriser l’investissement des collègues « faisant fonction », que cela reste des directeurs en devenir et que la formation va pouvoir leur donner les connaissances qui peuvent leur faire défaut, notamment chez les jeunes collègues.

Les stages de formation "direction" ne seront effectifs que pour les collègues qui font acte de candidature pour des postes de direction lors du mouvement. Le SNUipp-FSU a demandé que les dates soient connues et annoncées le plus en avance possible pour permettre aux collègues d’anticiper cette période (généralement le stage de 3 semaines a lieu en juin ... avec tout ce que comporte ce mois : dossiers, sorties, projets ...). L’IENA a indiqué qu’il ne connaissait pas encore les dates car ils avaient déjà du déplacer d’autres stages, mais qu’il prenait en compte notre demande et s’engage à prévenir les collègues concernés " très en amont ".

Le SNUipp-FSU 86 est intervenu aussi sur le tutorat pour les néo-directeurs/trices. En effet, l’administration nomme pour chaque nouveau directeur/trice , un collège en poste sur une direction depuis un moment pour comme tuteur/tutrice ... de façon bénévole avec des demandes de calendrier de rencontre exigées. Pour le SNUipp-FSU, cette demande n’est pas recevable et a minima, du temps doit être dégagé pour cela. L’IA a semblé en accord avec notre demande et l’IENA a indiqué que la procédure de tutorat allait être revue.

Le SNUipp-FSU 86 vous rappelle que l’opération « Direction d’école : maintenant, on simplifie nous même ! » est malheureusement toujours d’actualité. http://86.snuipp.fr/spip.php ?article2939


 Mouvement 2018 : nouvelle circulaire

JPEG - 91.6 ko
mouvement

Le SNUipp-FSU 86 a demandé lors du groupe de travail du 14 décembre et lors de cette CAPD un certain nombre de modifications , certaines ont été prises en compte (remplacement, faisant fonction direction ...) et d’autres non : déclaration d’intention de muter, augmentation du nombre de vœux, augmentation des priorités d’affectation.

- Renonce de poste : demandes avant le 6 mars

La date limite de renonce de poste est placée le 6 mars et étudiée en CAPD le 16 mars. Le SNUipp-FSU a demandé que l’information soit donnée aux collègues le plus rapidement possible. La DPE 5 a confirmé que l’annonce auprès des écoles seraient faites prochainement par mail (avant les vacances de février).

- Remplaçant-e-s : des points et des priorités d’affectation actés

JPEG - 49 ko
arton5081

Le SNUipp-FSU a obtenu que les spécialités ZIL et Brigade soient respectées dans le cadre du mouvement sur les postes de remplaçant de circonscription (TR infra départementaux) et départementaux (TR départementaux) : priorité sur le poste ré-ouvert à la place du sien, priorité ensuite sur un même type poste dans la zone. Le SNUipp-FSU a obtenu que les collègues dont le poste est déplacé d’école (8 collègues concernés, tous sur Poitiers ) puisse avoir une priorité sur le même type de poste au delà de leur zone actuelle . L’IA s’est engagé à leur écrire pour leur expliquer. Une bonification de 5 pts est aussi actée.

Le SNUipp-FSU a fait acter que pour les brigades ASH, si l’IA confirme sa volonté de changer les rattachements, les mêmes priorités s’appliquer : priorité sur nouvelles brigade ASH et 5 pts.

- Postes ASH avec la transformation CAPASH en CAPPEI : tous les postes seraient pareils selon l’IA

JPEG - 3.4 ko
arton913-aa2d3

L’IA ne souhaite plus que les postes ASH répondent à un critère de spécialisation CAPASH ou CAPPEI. Pour lui et l’IEN ASH, la lecture qu’ils font de la circulaire CAPPEI permet à tout ancien CAPASH ou nouveau CAPPEI d’être titularisé sur tous les postes ASH, la différence ne se faisant qu’au barème. Suite aux remarques du SNUipp-FSU sur ce sujet en groupe de travail, il compte instituer une différence de nomination uniquement sur les postes de maître G où les collègues ne pourront être nommés que s’ils possèdent le CAPA SH option G ou le CAPPEI Rased dominante relationnelle. Si des postes G restent vacants, l’IA compte les proposer à l’ensemble des maîtres spécialisés par appel à candidatures pour une nomination à titre provisoire.

Le SNUipp-FSU a une lecture de la circulaire différente : si aucune précision n’est donnée dans le texte dans la transformation CAPASH en CAPPEI en terme d’options ou de dominantes, l’annexe oui les précise bien dans le tableau de correspondance ( lien ) et il faut donc en tenir compte. Le SNUipp-FSU a interpellé le ministre et la DGESCO pour qu’une interprétation de la circulaire en terme de mouvement soit donnée car chaque département actuellement l’applique de façon différente. Au regard des éléments soulevés par le SNUipp-FSU, l’IA est prêt à revoir les règles pour les postes ASH si le ministère communique sur ce sujet avant la parution de la circulaire mouvement (début mars à priori).

- " Faisant fonction " direction : le SNUipp-FSU obtient une meilleure reconnaissance de l’investissement des collègues

Suite à la demande du SNUipp-FSU de mieux prendre en compte l’investissement des collègues " faisant fonction " direction, l’IA accorde en plus des 3 pts qui existaient déjà, 1 pts par année de " faisant fonction " supplémentaire sur la même école.

- Postes fractionnés à TD : le SNUipp-FSU 86 obtient leur maintien et relance le débat sur les priorités d’affectation

L’IA souhaitait supprimer les postes fractionnés à TD, postes offerts au premier mouvement, car il est inquiet sur la faisabilité de ces postes dans un contexte écoles à 4 jours / écoles à 4 jours 1/2. Le SNUipp-FSU est intervenu en groupe de travail pour conserver les postes fractionnés à TD qui permettent aux collègues de postuler sur ce type de poste au 1er mouvement, et d’amener stabilité pour les écoles comme pour les collègues. L’IA a pris la décision de les maintenir pour cette rentrée, n’ayant notamment aucune visibilité sur les demandes de changement de rythmes - ( à ce sujet , remplissez l’enquête du SNUipp-FSU 86 )

Le SNUipp-FSU 86 a rappelé que les postes fractionnés à TD (PFTD) avaient été créés pour remplacer les Priorités d’Affectation (PA) . Comme ce volume de PFTD n’augmente plus, voire est annoncé en baisse, le SNUipp-FSU 86 a redemandé la possibilité d’avoir des PA sur tout poste fractionné et ainsi apporter de la stabilité dans les écoles. (actuellement les PA sur postes fractionnés sont possibles uniquement en éducation prioritaire/écoles signalés ou pour des PA qui durent depuis plusieurs années ). Après un long échange, notamment avec les services de la DPE 5 sur la quantité de travail que cela demandait (plus de fiches à traiter ... ), l’IA a décidé de remettre le débat à l’année prochaine.

- Plus de maîtres que de Classes (PDMQDC) : des priorités en cas de fermeture du dispositif

Avec 20 postes à trouver pour notre département et la " préconisation " de la Rectrice de fermer 12 postes sur 18 de PDMQDC dans notre département (voir compte rendu CTA), il était nécessaire qu’un ajout sur les PDMQDC soit effectué dans la circulaire départementale. Le SNUipp-FSU 86 a demandé que la règle "tacite" depuis ces 2 derniers mouvements, c’est à dire la priorité du collègue PDMQDC sur son école en tant qu’adjoint-e si la demande est faite, soit actée. Accord de l’IA.

- Autres points sur la circulaire mouvement 2018 : classe ex, ulis, direction, cp rep+, calendrier

  • Classe exceptionnelle : Des points liés à la classe exceptionnelle sont mis en place par l’administration. Ils sont à la même hauteur que ceux pour la Hors Classe ( échelon 1 : 11 pts à échelon 4 : 14 pts).
  • ULIS : Le SNUipp-FSU 86 a empêché les deux seules ULIS RMM du département (Daudet Poitiers maternelle et élémentaire ) d’être gérées par la circonscription de Poitiers EST et de garder la gestion par la circonscription ASH. C’était une préconisation de l’ancien IEN ASH au regard de la nouvelle classification ULIS qui ne fait plus apparaître la distinction entre RML (retard mental léger - entre 50 et 70 de QI ) et RMM (retard mental moyen - entre 35 et 50 de QI).
  • Direction et fermetures d’école : les directeurs/trices qui voient leur école fermer peuvent aussi bénéficier d’une priorité pour être adjoint sur la commune ou la zone. Ce point a été rajouté mais avait été convenu l’année dernière, c’était un oubli dans l’écriture de la circulaire 2017.
  • CP dédoublés REP+ : les 3 enseignant-e-s qui sont arrivées fin juin sur les postes de CP à Lakanal et Lavoisier à titre provisoire pourront bénéficier d’une priorité pour rester si elles le souhaitent. Le SNUipp-FSU regrette le manque de transparence qui a présidé en juin 2017 pour couvrir ces postes : postes non publiés, pas d’appel à candidature ... Le SNUipp-FSU est satisfait que la procédure classique s’applique sur les prochaines ouvertures (CP en REP et CE1 en REP+). Au regard des conditions particulières de mise en place de ces postes (création tardive hors mouvement ) et du fait que les collègues aient du " essuyer les plâtres " de cette mise en place, le SNUipp-FSU 86 n’a pas marqué d’opposition face à cette procédure " dérogatoire " et reconnue comme " exceptionnelle " par l’administration aux règles du mouvement permettant de stabiliser des équipes en éducation prioritaire.
JPEG - 92.1 ko
arton2107
  • Calendrier :Le SNUipp-FSU 86 a demandé que le CTSD d’ajustement ait lieu avant le 11 juin pour permettre aux collègues qui perdraient leur poste de pouvoir effectuer des voeux lors de la 2nde phase. L’IA a dit qu’il allait essayer ... L’IA a demandé si on pouvait repousser la date des résultats pour effectuer cela. Le SNUipp-FSU a indiqué que cela n’était pas judicieux car à la seconde phase de voeux, beaucoup de postes fractionnés sont attribués et il faut laisser le temps aux collègues de prendre contact avec les écoles pour s’organiser avant les vacances scolaires.

Publication des listes : - des postes vacants, - des postes susceptibles d’être vacants, - des postes à conditions particulières d’exercice. Lundi 26 mars 2018

Saisie des vœux de mutation sur SIAM Du lundi 26 mars matin au mercredi 4 avril à minuit

Entretiens préalables pour les postes à responsabilités particulières Avril - Mai 2018

Envoi des accusés de réception avec les éléments de barème Mercredi 11 avril 2018

Date limite de réception des demandes de vérification de barème Mercredi 18 avril 2018

CAPD – Modifications de barèmes - Étude des situations particulières et des demandes au titre du handicap Jeudi 3 mai 2018

Groupe de travail préparatoire à la CAPD Mardi 15 mai 2018

CAPD – 1ère phase du mouvement départemental Vendredi 18 mai 2018

Groupe de travail : postes fractionnés Jeudi 31 mai 2018 Vendredi 1er juin 2018

CAPD intermédiaire – affectations provisoires Lundi 4 juin 2018

Publication de la liste des postes vacants Lundi 11 juin 2018

Saisie des vœux de mutation sur SIAM Du lundi 11 juin 2018 au mercredi 13 juin 2018

CAPD – 2ème phase du mouvement départemental Mardi 26 juin 2018

CAPD – phase ajustement - Révisions d’affectation – PES en renouvellement de stage Jeudi 5 juillet 2018

CAPD – Affectations de rentrée Mardi 4 septembre 2018


 Informations diverses : conseillers pédagogiques, temps partiels, classe exceptionnelle, PES

- Deux nouveaux conseillers pédagogiques ont été nommé-e-s, le SNUipp-FSU demande de la transparence

L’IA a présenté la nomination de 2 nouveaux conseillers pédagogiques à titre provisoire : Nicolas Lascoux, CPC EPS Châtellerault en remplacement de Mme Caudron et Magali Caperan-Mainard, CPD Musique en remplacement de Mme Rallet. Le SNUipp-FSU a indiqué que ce type de nomination sans appel à candidature était le contraire de ce que défendait le SNUIpp-FSU : transparence et équité. L’IA a indiqué qu’il assumait ce choix de non transparence pour une nomination en cours d’année et que l’année prochaine, si ces postes devaient être vacants, il y aurait un appel à candidatures.

- Temps partiel sur autorisation : l’IA continue ces menaces

JPEG - 4.2 ko
temsp partiel

L’IA a réaffirmé lors de cette CAPD sa volonté de réduire les demandes de temps sur autorisation. Le SNUipp-FSU s’est encore une fois opposé à ce projet et indiqué qu’empêcher les collègues de travailler à temps partiel, allait créer plus d’arrêts et donc être plus coûteux pour l’administration. Pour rappel, actuellement seuls les 80% sur autorisation payés 85.7% sont soumis à un entretien.

- Classe exceptionnelle : encore décalée ...

PNG - 20.2 ko
promtions

M. Monlun, nouveau secrétaire général académique pour la Vienne, a indiqué lors de la CAPD d’hier que les passages à la classe exceptionnelle du 1er septembre 2017 seraient traités finalement lors de la CAPD du 16 mars. Les raisons annoncées sont que l’administration est débordée par les demandes : dossiers à valider, avis des ien ... M. Monlun a indiqué que les IEN devraient rendre leurs avis pour le 28 février et donc qu’ils seraient consultables par les collèges après ( semaine du 5 mars ? ).

Une CAPD particulière !!!! Pour l’étude des passages à la classe exceptionnelle, seuls les collègues élu-e-s sur des sièges hors classe peuvent siéger en CAPD. Pour la Vienne, c’est le SNUipp-FSU 86 qui a ces 2 sièges : 1 titulaire et 1 suppléant. Hors comme ces collègues sont éligibles eux-même à la classe exceptionnelle, ils ne peuvent pas siéger ( en CAPD, un-e élu-e ne peut pas siéger sur un dossier où il/elle est concerné-e). Résultat, pour occuper ces 2 places en CAPD, l’administration va procéder à un tirage au sort ! 2 collègues parmi les "hors classe" actuel-le-s et non éligibles à la classe exceptionnelle vont être désigné-e-s lors de la CAPD du 8 février pour remplacer les élu-e-s du SNUipp-FSU 86 !!!! Pour que cette CAPD ne soit pas faussée, le SNUipp-FSU a obtenu que le débat sur les promotions "classe exceptionnelle" ne se tienne pas en CAPD mais à un groupe de travail précédent la CAPD avec l’ensemble des élu-e-s. De plus, un membre du SNUipp-FSU sera présent en tant qu’ " expert " lors de la CAPD pour assister les 2 tiré-e-s au sort !

- PES : 6 convocations

JPEG - 17.4 ko
logo_PES-b286a

L’IENA a indiqué que 6 PES avaient ou allaient être convoqué-e-s pour un entretien avec l’IENA, Mme Desport et M. Févin (directeur de l’ESPE de la Vienne). L’IENA précise que ces stagiaires sont considéré-e-s comme en difficulté sur le stage et que cet entretien était de l’accompagnement et non de la sanction...

Dans le cadre des visites par les Inspecteurs/trices, l’IENA a précisé que le ou la binôme d’un-e PES dit " en difficulté " n’aurait pas d’inspection, contrairement à ce qui s’est passé l’année dernière.


 Questions diverses du SNUipp/FSU :

-  Paiement de l’indemnité différentielle pour les instit devenus PE par Liste d’Aptitude : en retard de 8 mois !!!

Le SNUipp-FSU 86 a dénoncé cette situation déplorable : cette indemnité n’est toujours pas payée depuis septembre ce qui a entrainé une perte de salaire de plus de 700 euros ! Le centre de paiement de Limoges répond que c’est un problème avec le nouveau logiciel de paye qui vient juste d’être mis à jour et que ce sera sans doute pour la paie d’avril...L’IA comprend la colère des enseignants. Le SNUipp/FSU a demandé qu’une "avance sur salaire" soit faite . La demande est acceptée par l’IA, elle doit être faite auprès de la DPE5 par courrier.

- Frais de déplacements ZIL REP+ : c’est un droit !!!

Le SNUipp-FSU a fait remonter des difficultés d’ISSR pour les collègues qui ont une quotité de ZIL REP+ dans leur poste fractionné. L’IA a bien rappelé que chaque collègue avait une seule école de rattachement et que les déplacements hors école de rattachement et hors communes donnent lieu au paiement de l’ISSR. Les PE concernés doivent prendre contact avec leur gestionnaire pour connaître l’école de rattachement et savoir s’ils ont bien l’ISSR (rappel : les journées de remplacement en REP donne lieu au paiement de l’indemnité REP )

- Reclassement des PES : c’est en cours !

Le SNUipp-FSU 86 a fait remonter l’inquiétude de PES qui n’avaient pas de nouvelles de leurs demandes de reclassement, alors que les opérations de mouvement approchent. La DPE 5 a indiqué que 15 demandes avaient été traitées et que 16 étaient en cours dont certaines en attente de documents justificatifs. La DPE5 espère les traiter au mois de février avec effet sur la paie du mois de mars pour ceux et celles qui bénéficieraient d’un reclassement conséquent.

- Circulaire directeurs d’école d’application : publication en mars Le SNUipp-FSU 86, au regard du nombre conséquent de potentiels " retraitables " parmi les directeurs/trices d’application, a demandé les dates de la publication de la circulaire liste d’aptitude direction d’application. L’IENA a indiqué que la circulaire devrait paraître début mars avec un appel à candidature fin mars : la volonté est que les opérations de recrutement soient faites avant le mouvement. Pour rappel, c’est un recrutement académique qui n’est pas étudié en CAPD.

 Prochaine CAPD

 jeudi 8 février - avancement accéléré échelon 6 et 8

- fiche de contrôle

JPEG - 27.6 ko
elus-person-informent-2-4

Les représentant-e-s des personnels SNUipp/FSU86 : Marieke Brebion, Muriel Coirier, Frédérique Delage, William Faugeroux, Frédéric Gautreau, Fabienne Laîné et Matthieu Menaut

 

3165 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 86, 16 Avenue du Parc d’Artillerie 86034 Poitiers

Tel : 05 49 01 36 71 Fax : 05 49 01 68 22

Email : snu86@snuipp.fr


©Copyright 2006 - SNUipp & FSU 86 , tous droits réservés.